• Mariama Sylla

Qu'apporter et que rapporter du Japon ?


Stéphane

Récemment, j'ai animé un atelier de préparation au voyage au Japon, pour un groupe de 3 personnes qui devait se rendre le mois suivant au Japon. Comme c'était leur premier voyage au Japon, ils avaient souhaité cet atelier de préparation, notamment pour avoir quelques conseils et des réponses sur-mesure à leurs interrogations. Notamment, nous avions abordé les questions "Qu'apporter au Japon ?" et "Que rapporter du Japon ?"

Pourquoi ne pas en faire un article à insérer dans notre Wiki Japon, me suis-je dit plus tard ?

Je vous partage donc les conseils ci-dessous, que j'avais alors prodigués à ces personnes, de ce que j'emporte quand je vais au Japon et de ce que j'en rapporte.


Qu'apporter au Japon ?

De bonne chaussures de marche ou de sport, avec des semelles épaisses et dans lesquelles on est confortable (Tôkyô étant 10 fois plus grande que Paris et la distance entre deux stations de métro pouvant être bien plus grande qu’à Paris, on marche beaucoup sur le béton).

Une genouillère, pour les personnes aux genoux fragiles (la marche sur le béton pouvant être éprouvante pour les articulations).

Des médicaments et des crèmes de base (pour éviter d’être désemparé face à un pharmacien qui ne comprendrait pas l’anglais).

Pour des cadeaux à des amis japonais : du chocolat, des thés parfumés (Mariage Frères par exemple), des biscuits dans des boîtes en fer (qui font très « français » pour les Japonais), du vin ou des alcools (Cognac, Calvados)… Certes, il y a aussi au Japon certains de ces produits, mais bien plus chers !

Personnellement, je ne prends que peu de vêtements, pour me permettre d'en acheter au Japon et de revenir ensuite avec en France. Cela fait aussi des souvenirs !

La dernière fois, j'avais aussi pris mon ordinateur, pour travailler à distance. D'autant qu'il y a le Wifi dans nombres d'hôtels, c'était bien pratique.


Que rapporter du Japon ?

Des chaussettes 5 doigts (très confortables et pratique pour éviter la propagation d’une affection de peau ou d'un champignon).

De la pommade japonaise, très efficace contre les douleurs musculaires et articulaires (de marque Hisamitsu ou autre).

Un parapluie pliant (léger, résistant au vent et qui se replie de façon à envelopper les gouttes de pluie dans le parapluie !)

Des flocons de bonite, soit sous forme de copeaux (comme sur les okonomiyaki) ou sous forme de poudre.

Du dashi sous forme de poudre, éventuellement en bûchette (comme pour le sucre, pour favoriser la conservation).

Des thés japonais, notamment des thés peu ou pas commercialisés en France.

Des furikake (différents aliments déshydratés dont on saupoudre le riz).

• Des pâtes de curry japonais.

Du saké, du whisky et autres alcools.

Du matériel pour la calligraphie (pinceaux, papiers japonais…).

• Des pâtes sèches (soba, udon, ramen...).

Des algues, nori (pour les makis sushi), des wakame (pour la soupe miso), konbu (pour faire le dashi).



Certes, il y a aussi au France certains de ces produits, mais bien plus chers ! Qui plus est, la majorité de ces produits sont légers et, pour certains, ne prennent pas de place dans la valise.

Si vous avez d'autres suggestions, des expériences, nous les ajouterons avec plaisir à ces listes !


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout