• Mariama Sylla

子供の日 – Kodomo no Hi - La carpe qui rêvait de voler



Le 5 mai, chaque année au Japon, c’est le jour de La Fête des Enfants ! Un jour férié, pendant lequel il n’y a pas d’école. Auparavant, c’était le jour de la Fête des Garçons, les filles ayant, elles, leur fête le 3 mars, le jour de la Fête des Filles.


Le 5 mai, c’était à la base une très ancienne fête venue de Chine, pour favoriser les travaux de repiquage du riz, le riz étant au Japon aussi important que le blé, pour l’alimentation, pour les Occidentaux. Puis, c’est devenu une fête de rituelle pour les garçons.

Avant et jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, les symboles de la Fête des Garçons étaient ainsi essentiellement des symboles guerriers, des casques de samouraï (kabuto), des sabres (katana) des arcs et des flèches… A l’occasion de cette fête, le garçon devenait en effet en âge de protéger la communauté ; c’était un rituel de passage de l’enfant au statut d’adulte. Depuis 1946, le symbole principal de cette fête est désormais la carpe Koï, très présente au Japon.

Vous savez ce que c’est une « carpe koï » ?

Déjà, en japonais, le mot « koï » signifie « la carpe ». Ainsi, quand on dit « carpe koï », ce serait comme si on disait « carpe carpe » !! Au Japon, notamment, les carpes sont différentes de celles que l’on trouve dans nos lacs et chez les poissonniers en Europe. Peut-être vous en avez vues sur des photos ou dans des animés ? : elles ont pleines de couleurs. Comme si un artiste peintre les aurait décorées ! Certaines sont même comme le drapeau japonais. Vous savez comment il est le drapeau japonais ? Comme lui, les carpes sont toutes blanches, avec un cercle rouge !! Elles ont même un nom « la carpe Tancho ».


Pourquoi la carpe Koï est-elle devenue le symbole de la Fête des enfants ?

La carpe fait référence à un conte très ancien d’origine chinoise. Autrefois, il y avait une carpe qui rêvait de voler. Comme elle savait que les fleuves et les rivières prennent leur source dans les montagnes, elle avait décidé de remonter jusqu'à sa source le Fleuve Jaune, le 2ème plus long fleuve de Chine et même du monde (5 464 kilomètres) !


Le 5 mai, c’était à la base une très ancienne fête venue de Chine, pour favoriser les travaux de repiquage du riz, le riz étant au Japon aussi important que le blé, pour l’alimentation, pour les Occidentaux. Puis, c’est devenu une fête de rituelle pour les garçons.

Avant et jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, les symboles de la Fête des Garçons étaient ainsi essentiellement des symboles guerriers, des casques de samouraï (kabuto), des sabres (katana) des arcs et des flèches… A l’occasion de cette fête, le garçon devenait en effet en âge de protéger la communauté ; c’était un rituel de passage de l’enfant au statut d’adulte. Depuis 1946, le symbole principal de cette fête est désormais la carpe Koï, très présente au Japon.

Vous savez ce que c’est une « carpe koï » ?

Déjà, en japonais, le mot « koï » signifie « la carpe ». Ainsi, quand on dit « carpe koï », ce serait comme si on disait « carpe carpe » !! Au Japon, notamment, les carpes sont différentes de celles que l’on trouve dans nos lacs et chez les poissonniers en Europe. Peut-être vous en avez vues sur des photos ou dans des animés ? : elles ont pleines de couleurs. Comme si un artiste peintre les aurait décorées ! Certaines sont même comme le drapeau japonais. Vous savez comment il est le drapeau japonais ? Comme lui, les carpes sont toutes blanches, avec un cercle rouge !! Elles ont même un nom « la carpe Tancho ».


Pourquoi la carpe Koï est-elle devenue le symbole de la Fête des enfants ?

La carpe fait référence à un conte très ancien d’origine chinoise. Autrefois, il y avait une carpe qui rêvait de voler. Comme elle savait que les fleuves et les rivières prennent leur source dans les montagnes, elle avait décidé de remonter jusqu'à sa source le Fleuve Jaune, le 2ème plus long fleuve de Chine et même du monde (5 464 kilomètres) !


14 vues0 commentaire