• Mariama Sylla

Les objets ont une âme


Takatori Yaki par M. Onimaru Hezikan

A plusieurs reprises, auparavant, j’avais lu des articles et entendu des personnes affirmer que les objets communiquent des sensations aux humains ; sensations qui peuvent ainsi les aider à vivre.

« Oui, effectivement », m’étais-je alors dit intérieurement. Pour moi, c’était une affirmation qui allait de soi, intellectuellement.

La semaine passée, en déjeunant avec Kevin, de la boutique de céramiques japonaises Yakimono (http://www.yakimonos.com/) et en parlant des céramiques de sa boutique, qu’il m’avait été donné d’apprécier la semaine précédente, je l’entendis me dire : « Tous les matins, au Japon (où il vit), je bois le thé dans un bol en céramique artisanale. En voyant les motifs bleus du bol prendre une coloration différentes= à travers les nuances vertes du thé, cela me fait penser à plein de choses . Je rêve un instant, chaque matin… »

« C’est vrai », me suis-je dit, soudain. Et là, à ce moment-là, j’ai ressenti et donc compris en quoi les objets nous communiquent quelque chose, qui entre en nous-mêmes comme au contact d’une personne ou d’un paysage.

C’est ce que j’avais ressent la semaine précédent en rendant visite à sa boutique. Un vase, surtout, tout en formes fluides, avec planté dedans une simple branche présentant un angle quasiment droit. Je suis resté un moment devant, lorsque mon regard s’est posé dessus. J’ai mis du temps à en détourner les yeux. Puis, il a fallu que je le regarde encore à différentes reprises. En repartant, j’ai eu bien du mal à ne pas le regarder une fois de plus, pour ne pas repartir en emportant tout le poids de la séparation…


11 vues0 commentaire