• Quartier Japon

Le Niransugo et les noms des « sushiya » parisiens

Dernière mise à jour : il y a 15 heures

Au Japon, quand un Français se promène au hasard des rues, il n’est pas rare qu’il tombe sur une enseigne de magasin écrite en français.


Quelle surprise, dans cet environnement de kanji, de kana et de mots anglophones. Un bout de France à l’autre bout du monde !! Mais souvent l’incongruité des mots nous saute alors aux yeux. Car ce n’est pas vraiment du français, mais bien plutôt du franponais : cela ressemble au français, mais ce n’en est pas…


Quelques exemples : « Crêpes de Cocorico », « Café Chez la Gare »


Eh bien, nous avons la même chose en France : du Niransugo, comme ces "sushiya" rencontrés au hasard de mes flâneries dans les rues de Paris ; par exemple « Genki sushi », « Suki Village » !











Article paru initialement le 04/06/2012

6 vues0 commentaire