• Mariama Sylla

L’engouement « fou » des Japonais pour les mascottes






Kumamon

Stéphane

Cette année, à l’occasion du festival Japan Expo – Impact 15, j’ai eu l’occasion de faire office de MC (Maître de Cérémonie – présentateur) auprès d’une des scènes.



Parmi les artistes qui se sont produits sur la scène, l’un d’entre eux semblait bénéficier d’une grande popularité auprès des Japonais… Pourtant, entre autres artistes, il y avait également un danseur très renommé au Japon depuis plusieurs décennies, un danseur de claquette fameux, un Trésor National Vivant, …, entre autres groupes certainement connus au Japon mais méconnus en France.

« Kumamon va venir danser ! » « Oui ! Kumamon, c’est demain qu’il vient ! », avaient dit entre elles mes collègues japonaises, toutes impatientes à l’idée de la venue de cet illustre artiste.

Mais qui est Kumamon ???, pensais-je…


Le lendemain, Kumamon est arrivé, accompagné de sa jeune danseuse- interprète et de leur traducteur français. Un gros ours en peluche, une peluche à taille humaine animée par une personne à l’intérieur.

Aussitôt, quel engouement de la part des Japonais présents face à la scène. Et pas que des enfants : des adultes, des ado, des personnes plu

s âgées… Toutes n’avaient d’yeux que pour Kumamon !! Les appareils photos étaient de sortie et les flash ont rapidement crépité !

Pendant 30 mn, s’est ensuivi un show pendant lequel Kumamon, le nounours mascotte de la région de Kumamoto (île de Kyûhû) s’est trémoussé tant et tant, a réalisé nombre de facéties annoncées par sa compagne danseuse et présentatrice. La gymnastique de Kumamon, puis la chanson de Kumamon-mon puis la version française, spécialement créée pour Japan expo 2014, pour présenter les charmes et les sites touristiques de la région de Kumamoto : Kumamon a enchanté les chansons en dansant sur des rythmes endiablés !

Kumamon


Car en effet, Kumamon est une mascotte créée pour mettre en avant la région de Kumamoto, dont il est en quelque sorte l’ambassadeur dans tout le Japon et au-delà.

Kumamon est la première des mascottes « régionales » créée par Koyama Kundo il y a 4 ans. Depuis, chacune des régions japonaises a sa propre mascotte, des villes, des villages, des préfectures, des groupes, des magasins, …, ont désormais eux aussi leur mascotte.

A la lecture d’un article sur les mascottes japonaises, il s’avère qu’elles sont de très efficaces ambassadeurs, qui contribuent à la montée en puissance des entités qu’elles représentent et qui génèrent des chiffres d’affaires très importants (880 millions d’euros en deux ans générés par Kumamon pour sa région, selon la Banque du Japon).

Toujours est-il que sa popularité n’est plus à démontrer, rien qu’à voir les Japonais, les Franco-Japonais présents alors dans le public lors du dernier Japan-Expo. Les Français ont été tout pareillement conquis !

Quelle découverte !!

Pour découvrir Kumamon, ses chansons et ses danses : http://columbia.jp/kumamoncd/


1 vue0 commentaire