• Mariama Sylla

La leçon des catastrophes...


Le Japon dévasté

Suite au terrible tremblement de terre survenu il y a dix ans, au tsunami et aux graves accidents survenus à la centrale nucléaire de Fukushima (11 mars et jour suivants), les Japonais réagirent stoïquement et même héroïquement pour certains, forçant l'admiration du monde entier et plus particulièrement des Français et de nos médias.


Les accidents en chaîne étaient encore pleinement actuels que déjà nombre de Japonais commencèrent à en tirer des leçons pour éviter que cela ne se reproduise et pour préparer un avenir plus radieux.

Dans l'article ci-dessous, Yukiko nous livre son vécu de la situation actuelle à Tokyo et ses premières réflexions sur l'utilisation et même le gaspillage d'électricité de la société japonaise.



Témoignage / ゆき子 - Yukiko


A Tokyo où nous sommes, nous n’avons accès aux nouvelles concernant le Tôhoku (région nord-est du Japon) qu’à travers la télévision. A cause du tsunami, des villages ont été emportés, beaucoup de personnes sont décédées ou sont portées disparues. Une centrale nucléaire a explosé et beaucoup de personnes sont exposées aux radiations. En regardant les informations à la télévision, on comprend très bien qu’il y manque de la nourriture et qu’il fait froid, ce qui me fait pleurer.

Il n’y a que des articles qui me serrent le cœur, mais on ne peut pas tout le temps déplorer cette situation. Tout le monde a envie de faire quelque chose.

Parmi les personnes que je connais, il y a des personnes, semble-t-il, qui se rendent dans des endroits où il y a des bâtiments qui valent la peine d’être sauvegardés, bien qu’ils soient dangereux. Face à la question de savoir ce qu’il serait bien de faire soi-même, je crois qu’il est important que chacun décide lui-même ce qu’il pourra faire.

Même à Tokyo, il y a de nouvelles secousses et, actuellement aussi, la terre tremble. Ca fait très peur. A Tokyo, à cause de la panique, il n’y a plus de produits alimentaires dans les magasins. Il semble que l’on ne puisse également plus acheter d’essence pour les voitures. Hier aussi, comme le gouvernement avait prévenu qu’il y aurait des coupures d’électricité à Tokyo, les employés se sont précipités à la gare et les gens inondaient le quai

Je pense que c’est contradictoire que, parce que l’on a froid, tout le monde utilise l’air conditionné et le chauffage, alors que nous devrions faire quelque chose pour les gens qui ont eu à subir le désastre du tremblement de terre. Les gens, alors qu’ils devraient faire quelque chose pour les autres, ils font cela… Je ne critique pas, mais dans ma galerie (d’art), je n’utilise pas l’électricité en ce moment, pour l’économiser. Pour le chauffage aussi, je n’utilise pratiquement pas le gaz actuellement. Je vais aussi au temple (pour prier). Je fais ce que je peux.

Je pense que c’est étrange que les centrales nucléaires produisent de l’électricité pour tout le pays, mais c’est à cause de cela que la majorité des habitants ne peut pas être approvisionné en électricité. Toujours est-il que la quantité d’électricité utilisée dans le Japon d’aujourd’hui est étrange. Au Japon, dans les grands magasins, les trains, les entreprises, …, pour que la température soit maintenue froide en été et chaude en hiver, on utilise l’électricité 24h / 24h. Pourquoi est-ce ainsi, …, j’y pense tous les jours. Il n’y a aucune limite imposée aux gens concernant l’utilisation de l’électricité. S’il y en avait, je pense que nous n’aurions pas besoin de centrales nucléaires.

Dans les grands magasins, pour économiser l’électricité, il pourrait y avoir des périodes de fermeture ou les magasins pourraient fermer plus tôt. Et même, rien n’oblige à éclairer autant, du moment qu’il fait assez clair pour permettre aux gens d’y voir clair. Mais si on ferme plus tôt, les gens seront moins payés et ils pourront acheter moins de choses. Ce serait triste.

 

東京にいる私たちも東北のことはニュースでしかわかりません。村が津波で流されたり、多くの方が亡くなり、見つからない方も多いです。 原子力発電所が爆発し、多くの方が被爆しています。食べ物もなく寒くて大変な様子は、ニュースだけでも伝わり、涙がでてきます。

誰もが心が痛む記事ばかりですが、悲しんでばかりはいられません。誰もが何かをしてあげたいと思っています。

私の知り合いの中には、保存に値する建物の状態を確認するために危険を顧みず、現地に行っている人もいるそうです。何をしたらいいのかは、自分で決めることが大事だと思います。

東京でも余震は続き、今も揺れています。とても怖いです。東京ではパニックで、スーパーに食材が何も売っていません。車のガソリンも買えないそうです。昨日も停電になると国家が放送したそうで、会社員が電車に押し寄せ、ホームに人が溢れていました。その原因は、急に寒くなり電気を皆が使用したせいだそうです。

震災にあった方の不自由さを思うと、何かしなければと思うのに、みんなが寒くなったからエアコンやヒーターを使うというのは矛盾しますね。人は、誰かのために何かをしてあげたいと思う反面、そういったことをしてしまう。それを非難するつもりはありませんが私のギャラリーでは、節電のため、電気をつけていません。ストーブがあるので、ガスもほとんど使いません。お寺にお参りに行っています。私は私なりにできることをしています。

私は原子力発電所を地震大国に作るのはおかしいと思っていますが、そうすると電気は一般市民に供給されなくなるでしょう。でも今の日本は電気の使用量はおかしいです。日本の百貨店、電車や企業は、冬暑くて、夏寒い温度設定ですし、電気が24時間点いています。なんでこんなに使用しているのかと・・・日々思っています。人が最低限どのくらい電気を使えば支障がないのか、そうしたら原子力発電所はいらないかもしれません。

百貨店では、電気を節約するために、休館にしているところや、節電のため早めに閉めるところもありますが、電気はそのまま、こんなに明るくしなくても見えるのにというくらい明るいのです。休館にすれば、人件費が支払われませんし、買うこともできません。なんだか悲しくなります。


Masako, 43 ans En France depuis 1991


"Discussion autour du nucléaire, des Japonais et de leur gouvernement"

Correspondance entre Stéphane et Masako

Alors que nous échangions autour de la réaction des Japonais face aux conséquences de la catastrophe de Fukushima, et alors que je m’étonnais de leur manque de contestation (du moins d’après ce que je pouvais en savoir depuis Paris), Masako m’envoya le point de vue de Kajikawa Yasashi :

独立国家の中でも民主化が最も困難なのは、明らかに日本国である。 これほどの放射線量でも暴動を起こさないで 静かに受容的な未来を待っている。 絶望からも絶縁している超国家からの恩恵は何もない。

« Parmi les pays indépendants, celui qui est le plus difficile à démocratiser, c'est évidemment l'état japonais. Son peuple ne se révolte pas malgré une telle quantité de la radiation, ils attendent le futur calmement et passivement. Le super-Etat qui est même séparé du désespoir ne leur donne aucun bienfait. »

梶川 泰司 (Kajikawa Yasashi) Architecte contemporain, disciple de Richard Buckminster Fuller http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Richard_Buckminster_Fuller

Je répondis comme suit : 上の意見は大分厳しいですよね。 西洋的な見方をすれば、彼の考えに同意できます。でも、問題になっているのは西洋人ではなく、日本人です。ですから、この場合において、彼の考えはあまりに単純化されすぎていると思います。日本人の昌子さんは、彼の意見について、どう思いますか。

Je trouve que le point de vue ci-dessus est assez dur, n’est-ce pas ! Si je considère les choses d’un point de vue occidental, je suis d’accord avec ce point de vue. Mais il ne s’agit pas d’Occidentaux, plutôt de Japonais. Dans ce cas, je pense que ce point de vue est trop simpliste.Vous qui êtes japonaise, Masako, qu’en pensez-vous ?

Ci-dessous, la réponse de Masako :


この梶川さんという人は若くしてアメリカに行って、仕事をした人なので、 かなりアメリカナイズされている部分はあります。 確かに福島周辺、関東の人たちの中には避難したくても、できない状況の人もいるでしょうから、避難しないことを一方的に批判するのは、かわいそうかもしれません。しかし、現在の日本は、梶川さんがこのように厳しいことを言いたくなるような状況なのでしょう。 日本人の従順さは、長所の一つかもしれませんが、危機的状況に陥った時には、 自分で考えたり、行動したりすることができないというデメリットがあります。 今や、政府による情報操作は確実に行われています。原発に反対したり、放射線物質による汚染の危険性を訴える人は、テレビに出られなくなったり、ポストを失ったりしています。 つい最近わかったことですが、外国から輸入された放射線測定器(ガイガーカウンター)が政府の差し金で空港の倉庫にずっと置かれたままだったそうです。 つまり、個人で放射線量を調べられると困るというわけです。 このような状況では、テレビや新聞を見たり読んだりしているだけでは、正確な情報がわかりません。 ネット上には色々な情報がありますが、あまり反政府的なことを書いていると、サイトを強制的に閉鎖されたりするようです。 また、ネット上でみんなが聞いていやなこと、直視したくない現実についてはっきり言う人は、「デマ」だと言って攻撃されます。 これも政府の工作員がやっているという噂があります。 こう考えてみると、日本には表現の自由がないことになります。 お隣の中国のように、「うちは共産党一党独裁ですから」とはっきり打ち出していたら、検閲があることもみんなわかっているのですが、日本のように民主国家という看板をかかげていて、実際には検閲を行っている場合、外部からは非常にわかりにくいです。 まあフランスも同様かもしれませんが。


Ce Monsieur Kajikawa est parti, jeune, aux Etats-Unis et il y a travaillé. C’est pourquoi je pense qu’il y a une partie de lui-même qui s’est américanisée.

Parmi les gens habitant autour de Fukushima, voire du Kanto, certains n’ont pas eu la possibilité de se mettre à l’abri en évacuant leur région. Il est donc injuste de critiquer ces gens-là qui ne se mettent pas à l’abri. Cependant, à propos du Japon actuel, la situation serait telle que la décrit Kajikawa de cette façon sévère.

L’obéissance des Japonais est une vertu, me semble-t-il, mais il y a aussi des inconvénients : ils ne peuvent pas penser ni se comporter par eux-mêmes en cas de situation critique. Actuellement, il est certain que le gouvernement manipule les informations. Parmi les gens qui s’opposent à l’énergie nucléaire et parlent de la contamination des radiations nocive pour la santé, ces gens-là n’apparaissent plus à la télévision et ils perdent leur travail.

Je l’ai appris récemment : des compteurs Geiger, importés de l’étranger ont été laissés assez longtemps dans les entrepôts de l’aéroport à la demande du gouvernement. Parce qu’il était considéré comme gênant que la quantité de radiation puisse être vérifiée individuellement.

De telles situations, on ne peut pas en avoir des informations correctes en regardant les télévisions ou en lisant les journaux. Par contre, sur le Net, on peut trouver plein d’informations, mais si on écrit des choses anti-gouvernementales, le site semble rapidement être fermé de force.

De plus, on attaque ceux qui s’expriment franchement sur le Net, par des propos déplaisants pour tous et en considérant leur propos sur la réalité que l’on ne veut pas voir comme étant des « rumeurs ». Des bruits circulent disant que le gouvernement en serait l’instigateur.

Si on y réfléchit, il n’y a pas de liberté d’expression au Japon. Comme chez notre voisin la Chine, si on dit clairement « ici, c’est la dictature du Parti communiste », tout le monde sait qu’il y a une censure. Mais, comme le Japon s’affiche en tant que Pays démocratique, effectivement, si la censure intervient, c’est difficile de le savoir de l’extérieur.

Mais, je pense que c’est aussi la même chose en France.




2 vues0 commentaire