• Quartier Japon

Japonaise en kimono = forcément "geisha" pour les Français ?

Dernière mise à jour : il y a 20 heures

Stéphane

Octobre 2014, je reçois la demande de la part d'un groupe international, pour l'organisation de leur évènement courant novembre. Parmi leur demande d'animations japonaises, on me demande de fournir des hôtesses en kimono afin de distribuer les programmes de l'évènement au public concerné.

C'est la fin du monde, à entendre la réaction du client...

Il leur faut "impérativement des personnes en tenues, indépendamment de la tenue, japonaise ou non, du moment que dedans ce ne soit pas des grands blonds avec des yeux bleus" (dixit le client).


Je comprends rapidement qu'il s'agit d'une question d'image, image interne et image externe, car le groupe envisage de se rapprocher de partenaires japonais, afin de "businesser" sur le marché Nippon.


Je repars donc à la recherche auprès d'autres réseaux de personnes de ma connaissance, car je préfère faire le maximum afin de leur trouver des Japonais en kimono, pour éviter que d'autres asiatiques n'assurent la prestation en robe chinoise, par exemple, en se faisant passer pour des Japonais en kimono...

Après l'évènement, Akiko, l'une des hôtesses sollicitées, me permet de comprendre ce qui l'a faite hésiter à accepter ma demande : "Mettre des Japonaises en kimono, pour distribuer leurs flyers", c'est pour eux faire de nous des "geisha", exotiques. C'est réduire les Japonaises à des geisha, dès lors que nous sommes en kimono".


C'est pas faux, me dis-je. Je n'avais pas pensé à ça ni comme ça. Je pensais juste que cela les gênait d'aller de l'avant pour accoster des inconnus pour leur remettre les programmes.


Quelques jours plus tard, l'une des fidèles élèves de Quartier Japon qui travaille pour ledit groupe, me raconte comment ses collègues ont réagi à l'annonce du programme de l'évènement : "il y aura des geisha, en kimono !".

C'est vrai, nous avons tous deux réalisé. Nous sommes tellement dans le bain japonais, que nous ne nous rendons plus compte... Pour de nombreux Français qui ne connaissent pas la culture japonaise, c'est forcément qu'une Japonaise en kimono = geisha !...

C'est loin d'être méchant de la part des Français, mais cela peut être très mal vécu par de nombreux Japonais, qui ne peuvent pas eux non plus savoir pourquoi les Français font ce qu'ils font...

Article paru initialement le 01/12/2014


3 vues0 commentaire